FAQ APIVA

Sur cette page, nous vous proposons de recueillir les questions, propositions, suggestions que vous pourriez vouloir nous communiquer, dans les commentaires en bas de page.
Le but à terme est de créer une vraie Foire Aux Questions pour que chacun puisse trouver des réponses à ses interrogations, selon nos possibilités.


7 réflexions au sujet de « FAQ APIVA »

    Thibaut a dit:
    16 avril 2016 à 3 h 25 min

    Bonjour,

    Je recherche une formation professionnalisant la plus complète et sérieuse possible, en vu de faire mes armes pour une future exploitation commerciale. Pourriez-vous m’indiquer si de telles formations existent en France et si vous avez l’intention d’en ouvrir prochainement ?

    Cordialement.

    J'aime

      APIVA a répondu:
      27 avril 2016 à 16 h 15 min

      Bonjour,
      Pour vous informer, avez vous téléchargé la synthèse APIVA disponible dans l’onglet « documents ressources » du site?
      Pour vous former, il n’existe pas encore à ce jour des formations professionnalisantes en France, mais il y a des projets de programme de formation à la Canourgue et à Guérande. Mais avant de faire des formations, il faut déjà que l’aquaponie soit maîtrisée au niveau technique et économique. A la fin du projet APIVA, s’il s’avère que nos résultats démontrent la faisabilité technique et économique de l’aquaponie, des formations seront mises en place et développées dans des programmes de licence professionnelles.
      Concernant des formations plus « pratiques » non diplômantes, APIVA ne propose pas ce genre de prestations actuellement, car les structures sont utilisées dans un cadre R&D avec des expérimentations et des protocoles précis à suivre. Nous ne sommes pas dans un contexte de production mais d’expérimentation.
      Les visites par contre sont gratuites au RATHO jusqu’à nouvel ordre, bien qu’un format payant soit envisagé mais pas encore effectif. Nous mettrons bientôt en ligne sur ce site des journées « portes ouvertes » pour le RATHO, afin de mieux organiser ce genre de visites aux moments les plus adéquats pour le personnel sur place.
      Bien à vous.
      Pierre Foucard

      J'aime

    ZANONI A. a dit:
    27 juillet 2016 à 19 h 18 min

    Bonjour, étant étudiante en 2eme année de BTS aquaculture, j’aurais souhaité avoir un avis pour mon rapport de stage.
    Malgré quelques petits soucis, l’entreprise dans laquelle j’effectue mon stage est technologiquement dans l’ère du temps. Mis à part l’esthétique, je ne vois pas de grande amélioration à apporter à cette pisciculture, c’est pourquoi j’ai proposé d’adapter mon propre projet professionnel comme amélioration.
    L’entreprise est divisée en 5 piscicultures, la pisciculture en question produit environ 220t par année, dont 90% partant directement à l’atelier de transformation.
    D’ici 5ans, Monsieur P. (propriétaire de l’entreprise) partira à la retraite, et cèdera sa pisciculture à Monsieur C, l’actuel chef d’exploitation de la pisciculture.
    Dans ce cas là, Monsieur C. n’aura plus accès à l’atelier de transformation, et se verras obligé de réduire son tonnage. Etant donné que quelques soucis de pollution existent à l’entrée comme à la sortie de la pisciculture, j’ai parlé d’un projet d’aquaponie afin de rentabiliser l’espace et de régler les soucis de pollution engendrer par le lessivage des champs voisin.
    Monsieur C. étant « emballé » par l’idée, j’aurais aimé savoir s’il était possible de faire mon rapport de stage avec comme amélioration, la reconversion de l’entreprise d’ici 5 ans.
    Ayant demander conseil auprès de mon responsable de section, il m’a conseiller de me tournée vers vous, car selon lui, mon projet est dans l’ère du temps, mais il n’est pas sûr que le concept soit complètement validé.
    Pourriez vous m’éclairer?
    Je vous remercie d’avance de l’importance que vous accorderez à ma demande.

    J'aime

      APIVA a répondu:
      28 juillet 2016 à 9 h 08 min

      Bonjour,

      Tout d’abord, un peu de lecture pourra vous être utile pour mieux comprendre les enjeux/principe de l’aquaponie, et les données de dimensionnement basiques: https://projetapiva.wordpress.com/documents-ressources-apiva/

      Ensuite, difficile de vous répondre, car je ne connais pas la configuration du site de Mr P, ni le type de pisciculture qu’il possède. Cela dit, c’est une pisciculture en milieu « ouvert », et à ce titre, c’est un type d’aquaponie peu ordinaire, car la concentration des nutriments dans l’eau est infime [Nitrates]< 5 mg/L).
      Classiquement, un système d'aquaponie s"intégre dans le cadre d'un circuit piscicole recirculé, qui permet d'augmenter la concentration des nutriments et par la même la conductivité de l'eau, ce qui devient intéressant pour les plantes.

      Cela dit, la station piscicole PEIMA (https://projetapiva.wordpress.com/le-pilote-de-la-peima/) teste l’aquaponie dans le cadre d’APIVA, et son système de pisciculture recirculé est relativement peu fermé, de telle sorte qu’il y a peu de nutriments dans l’eau… et les salades et autres végétaux à feuilles poussent très bien malgré une conductivité faible (cf synthèse APIVA pour l’explication de la conductivité).

      Comme quoi, tout est possible: il se pose toutefois la questions des caractéristiques nutritionnelles et organoleptiques pour des végétaux cultivés dans des eaux pauvres en nutriments. Une publi intéressante dans votre cas http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0044848616301648 (je peux vous l’envoyer par email si vous le souhaitez). C’est la seule publi qui étudie l’aquaponie dans un circuit piscicole totalement ouvert.

      Sinon, il semble également intéressant de miser sur un processus de lagunage dans le cas de la structure piscicole de Mr P.

      J'aime

    APIVA a répondu:
    7 novembre 2016 à 10 h 55 min

    Vous pouvez m’envoyer votre adresse email, je vous l’enverrai.
    Bien cordialement.
    Pierre Foucard

    J'aime

    DEPRIESTER François a dit:
    8 novembre 2016 à 14 h 06 min

    Bonjour est il possible de m’envoyer la synthèse Apiva? Car le lien ne fonctionne plus. Mon email est fransioux@hotmail.fr.
    Pouvez vous aussi me faire parvenir l’email de monsieur Pelletier dans le nord ( vous me l’avez déjà envoyer mais après mauvaise manipulation je l’ai perdu sans avoir eu le temps de prendre contact avec lui)
    D’avance merci

    J'aime

    Edouard DUFLOT a dit:
    15 novembre 2016 à 12 h 36 min

    Bonjour,

    Je suis également a la recherche de la synthèse APIVA. Les liens ne fonctionne plus. Pouvez vous m’envoyé celle-ci a mon adresse mail (groom276@gmail.com) et/ou de la rendre disponible a nouveau?
    Je vous remercie par avance.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s