Autres projets d’aquaponie en France

Une carte associative a été créée pour que les porteurs de projet puissent inscrire leurs coordonnées, afin de stimuler les échanges et avancer ensemble: http://umap.openstreetmap.fr/fr/map/anonymous-edit/87452%3Azi4paQwa5_pBIwAArhhru1cOz9c

Capture(

——————–


Projet EDAP / OPRA du Lycée Pro. Olivier Guichard à Guérande et du SMIDAP [Syndicat Mixte pour le Développement de l’ Aquaculture et de la Pêche des Pays de Loire]

Intitulé EDAP (Expérimentation et Démonstration en Aquaponie à vocation Pédagogique), ce projet a été réalisé avec le soutien financier du SMIDAP (Syndicat Mixte pour le Développement de l’Aquaculture et de la Pêche en Pays de la Loire). Il permet de former de jeunes agriculteurs au fonctionnement d’un système innovant, en lien avec la démarche visant à «Enseigner à produire autrement » du projet agroécologique du Ministère de l’Agriculture. EDAP est un aussi un outil de démonstration auprès du grand public et des acteurs du territoire. Depuis peu, le programme EDAP a été renommé OPRA (Optimisation du Pilote Régional d’Aquaponie) avec une volonté de pousser la réflexion sur l’aspect technico économique. Le projet bénéficie de moyens liés à l’attribution d’un tiers temps « Animation du territoire » et un comité de pilotage régional composé de professionnels et du conseiller aquacole du SMIDAP permet d’orienter et de valider les choix techniques et stratégiques.

20140318_174800

Vue d’ensemble du système (Crédit photo: Pierre Garsi)

Composé d’une unité piscicole (deux bassins de 2 m3), d’une unité de traitement de l’eau (un clarificateur associé à un filtre multi- chambres) et d’une unité végétale (4 m² de système RAFT, 20 m² de table horticole avec billes d’argile, 10 m linéaires de système NFT). Le
système fonctionne en recirculation totale (8 m3/h de débit circulant) avec un by-pass vers l’unité végétale.Entièrement monté « maison » avec les élèves, le système est artisanal, rustique, et adapté à nos objectifs pédagogiques. Depuis les débuts, 900 poissons rouges (10kg/m3), sont nourris avec un aliment commercial (32% de protéines). Tomates, salades, basilics, melons, courgettes, concombres ont été produits. Les qualités organoleptiques des fruits et légumes ont été jugées satisfaisantes. Aucune mortalité de poissons n’a été observée, et aucun traitement zoo ou phytosanitaire n’a été réalisé au cours de la première saison. Cependant, en matière de croissance végétale, des carences en minéraux (fer, magnésium, potassium) ont été mises en évidence.

Schéma de principe

Schéma de principe du pilote (Crédit : Pierre Garsi)

A partir de mai 2015, des poissons rouges et des carpes amours ont été élevés dans le système et les effluents piscicoles ont été recyclés et valorisés vers des cultures de basilic, coriandre, salades, tomates cerises, et poivrons. Les rendements de culture de basilic ont été comparés selon le type de support hydroponique utilisé. Après 75 jours d’aquaponie, le gain de biomasse piscicole était de 15 kg pour près de 80 kg de basilic récolté. Cette année nous allons poursuivre les essais de lutte biologique (utilisation de bactérie et d’insectes hôtes de culture) menées contre certains parasites des végétaux régulièrement rencontrés en hydroponie. L’amélioration de l’aération du système et des essais de lombricompostage des déchets verts issus du système aquaponique, seront également réalisés. Cette année aussi, des truites arc en ciel seront introduites et dont les effluents d’élevage seront valorisés vers des cultures de cresson et de basilic.

20140627_171752 20140721_101329 12004951_1042315325808489_6401684914245206656_nIMG_1895IMG_2565

Le SMIDAP a mis en ligne un rapport de stage effectué par un stagiaire :  http://www.smidap.fr/images/pdf/Rapport_d%C3%A9finitif_Romain_Laviale_modif_logo_-_reduit.pdf

Le Lycée de Guérande communique régulièrement – sur le système aquaponique du Lycée entre autre – sur la page facebook dédiée: https://www.facebook.com/formationaquaetcmguerande/?fref=ts

——————–

Système de la Miellerie de Marla, dans le cirque de Mafate (Réunion): « Système Aquaponique Optimisé pour l’Autonomie » (SAOA)

« A Marla, dans le Cirque de Mafate, cœur habité du parc national de la Réunion, notre système aquaponique optimisé pour l’autonomie suivant le concept d’AMTI (aquaculture multi-trophique intégrée) est en activité depuis deux ans. Il a fallu développer un système compact, en hyper basse consommation électrique, pouvant répondre aux contraintes spécifiques liées à l’isolement et à la configuration du site. L’installation est composée de deux parties indépendantes. Un bassin de grossissement compartimenté, couplé à deux couloirs de culture munis de radeaux (DWC) d’une capacité de 780 plants. Un compartiment écloserie comportant un bassin de reproduction et quatre bacs d’alevinage, associé à un système de culture de type NFT (140 mètres linéaires soit 600 plants) surplombant la totalité des bassins.  L’ensemble du système a d’ores et déjà permis la production de plus de 150 kg de Tilapias (Oreochromis Aureus) et de diverses variétés de salades, fruits et légumes (laitues, poivrons, concombres, tomates, fraises…). Ces produits approvisionnent directement notre table d’hôtes de la Miellerie de Marla. Afin de parfaire le réseau trophique du système il est prévu d’ajouter un bassin d’élevage de camarons (crevettes d’eau douce : Macrobrachium lepidactylus)  en sortie du bac de grossissement, permettant à la fois, une diversification de la production et une pré-filtration mécanique supplémentaire. MARLA 1

Les deux compartiments (grossissement et reproduction) sont munis de dispositifs de filtration indépendants (Vortex, filtration mécanique sur filet type UVI et biofiltre). Le système fonctionne en recirculation totale sur le principe des vases communicants et le transfert de masse est effectué grâce à deux air lift ayant chacun un débit de 20m3/h. Les compresseurs basse consommation, d’une puissance totale de 200w, sont alimentés par des cellules photovoltaïques placées sur un traqueur solaire.

Vue d’ensemble du SAOA, Crédit : Sébastien LADRANGEMARLA 2.JPG

De plus, considérant les conditions climatiques (altitude 1650 m) l’ajout d’un thermosiphon permet le chauffage de l’eau d’élevage par convection naturelle (sans électricité) à une température moyenne de 26°C. L’ensemble du système est alimenté en eau neuve (renouvellement 1 à 2 %/jour) grâce à la récupération d’eau de pluies et à son stockage après un passage en osmoseur.

Résolument engagé dans une démarche de partage des connaissances, un système de plus petite ampleur à vocation pédagogique a été construit aux abords de l’installation principale. Ce système de type backyard associant tous les types de technologies de culture aquaponique (Raft, NFT, Media Bed) constituera le support de sessions de formation débutant en juin 2016.

Par ailleurs, dans un souci de minimiser l’impact environnemental et de valoriser au mieux les effluents d’élevage, le système de récupération des boues ainsi que de l’eau de lavage et de renouvellement sera optimisé courant 2016. Après décantation, les boues et une part des déchets végétaux seront introduits dans un bio-digesteur alimentant la cuisine de la table d’hôtes en biogaz. Dans un second temps les boues résiduelles et le restant des déchets végétaux seront utilisés  comme aliments pour l’élevage de mouches soldat noir (hermetia illucens)  et compostées.  Le trop plein d’eau servira à alimenter deux couloirs de culture dédiés à la culture de lentilles d’eau et d’azolla (Lemna minor et Azolla filiculoides). En plus de la méthanisation, l’objectif de cette installation est de produire 50% des besoins en aliment de l’élevage. Enfin, l’excédent d’eau sera utilisé pour l’irrigation en goutte à goutte du verger en contrebas de l’installation. « MARLA3.JPGPour toute information complémentaire sur le système ou sur la formation : contacter Sébastien LADRANGE: marla974@hotmail.fr.   site : http://mielleriedemarla.com

Soutien technique à la rédaction et à la modélisation Alexis SIEDLACZEK : alexis.siedlaczek@live.fr  Un remerciement particulier aux amis qui ont souvent participé aux différentes étapes de la construction du système: PRIAULT François,  DERONDEL  Richard et  Vincent  le portugais !!

——————–

A VENIR: Le système aquaponique de l’association HydroRéunion à la Réunion, et du Lycée du Robert en Matinique


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s